// Archives

Poésies

Cette rubrique contient 79 Articles

mise en ligne de poésies

Le petit prince sanguinaire

Me promenant dans un jardin de ma ville J’ai croisé un gosse, fardé, mais pas en civil. Il portait un treillis et un pantalon kaki Quel drôle de déguisement ? pour un si jeune enfant. (Lire la suite…)

Devenir intemporelle

Devenir intemporelle Ne plus rien attendre Vivre juste le moment présent Sans penser au lendemain L’escampette à tire d’ailes Ne plus rien entendre Et ne scruter que le firmament Où naîtrons de prochains matins. (Lire la suite…)

A Saint François Xavier patron des missionnaires

Tu contemples les Saints Moi, j’aime les teutons Je suis comme les miens On aime les saxons (Lire la suite…)

Mon Tigre de Malaisie

Du haut de ton harnachement Du haut de ton bel éléphant Tu sembles défier, Noble mandarin , Sur ton palanquin (Lire la suite…)

Escale...

Sur mon île, douceur et tendresse te seront offertes Les étendues de prairies y sont toujours bien vertes Tu pourras flâner dans une kyrielle de jardins en fleurs Te détendre et y respirer une myriade de senteurs (Lire la suite…)

Le temps d’être heureux

Partir quand le jour se lève avec le soleil à l’horizon, Tout rouge comme un magma en fusion, Plein de projets, Une odeur de café encore frais, (Lire la suite…)

BORDEAUX

Depuis Burdigala tu brilles ! Celte, romaine tu prends ton essor. Cité culturelle, tu pétilles, Anglaise par la reine Aliénor. Bordeaux ta noble indépendance, Œuvre de siècles enlacés si beaux, Vibre dans mon esprit et s’élance Vers les effluves des temps nouveaux. (Lire la suite…)

O NATURE !

O comme j’aime la nature ! Qu’importe les saisons, de sa parure, Elle me capture et me murmure, L’unité entre elle et toutes ses créatures, (Lire la suite…)

Aquarelle 2

Le vent Le vent dans la forêt de mats de fer Murmure, susurre, Chuchote, marmonne, Froufroute, ronronne, Chante, grommèle. Le vent dans la forêt de mats de fer Ronchonne, proteste, Peste, fulmine, Vocifère, gronde, Grogne, rouspète. Le vent dans la forêt de mats de fer Hurle, crie Beugle, aboie, Ne peut se retenir Il enrage, tempête. © Krystin Vesteralen – (...) (Lire la suite…)

Billet

Sur ton cœur où j’ai posé mes armes Je pose à mon tour mon torse serein. (Lire la suite…)

Un referencement gratuit sur Google. www.ReferencementGratuit.com