Poésies

De toutes jeunesses, à toute éternité

Doté au plus réel de tous les attributs,
Ils viennent se heurter à la nuit dévoratrice
En ces impalpables flashs de lumière extasiée déracinée
Omnibus de séduction ils se déchaînent à l’unisson en des envers d’un décor certain : la décadence.
Elle décapite plus qu’une oraison. Tu luttes avec frisson croyant récolter la passion pour échoir juste un peu polisson.
Écoute le son du silence, il est la plus bruyante des résonances, ajoutes-y un brin de conscience et tu obtiens la déraison.

Philippe Bergès

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb