Galeries Photos

Eric Fuster, photographe d’art

Eric Fuster, né en décembre 1964 à Paris 13ème, a, en fait,vécu à Bordeaux dès sa plus tendre enfance.Les voyages qu’il a fait dès son jeune âge en France et en Andorre, ont développé chez lui un esprit de curiosité et d’observation qui a été déterminant dans ses choix de vie. L’école primaire David Johnston organisait des classes enquêtes au Grand Théâtre, au Jardin Public... où il était curieux de tout ce qu’il voyait : les statues, les arbres, les fleurs...Doué pour la création artistique, il faisait des dessins à l’encre de Chine.

Contrairement à ses prédispositions artistiques, son parcours scolaire a été technique , car il a obtenu un CAP puis un BEP en électronique , niveau bac + 1.
Il est parti 15 ans au Danemark où il a côtoyé beaucoup d’ethnies différentes, ce qui l’a rendu très ouvert dans les contacts humains.Il a voyagé en Europe : Allemagne,Suisse,Pays-Bas, Autriche, Grande-Bretagne...
N’ayant pas envie de rester salarié, il est devenu manager de chefs d’entreprises, d’artistes... Mais, en fait ,il a exercé de nombreux métiers : terrassier, imprimeur, manager, femme de ménage....

Eric Fuster fait de la photo depuis l’âge de 9 ans.C’est un autodidacte, n’ayant jamais suivi d’enseignement de la photographie.Il s’intéresse à la photo de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Ses pôles d’intérêt sont la peinture, la musique, les sciences... En peinture, il admire l’Angélus de Millet, la Joconde de Léonard de Vinci, tableaux qui expriment la profondeur des sentiments.
En musique, il s’intéresse à tous les genres, de l’opéra au hard-rock en passant par le rap et la variété, fan de jazz et de blues.
Eclectique, il a écrit des poèmes et fait des dessins qu’il n’a jamais publiés.Selon ses propres dires, c’est à cause d’une grande timidité. Il accepte maintenant de se mettre à nu.
Eric Fuster fait de la photographie d’art depuis l’âge de 25 ans , période au cours de laquelle il a acheté son premier appareil photo reflex. Il photographie sa vision personnelle de la vie quotidienne, et la dynamique des objets en mouvement en liaison avec la lumière. C’est une part de ses rêves liés à la magie de l’enfance oubliée qui se retrouve dans ses photos .
Il a publié des photos dans un magazine spécialisé, Impact.

Invitation à voyager sur son site : ericfuster.ek.la
J’ai été subjugué par la précision de son regard sur la vie.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb