Concert/Musique

Roberto Benzi

Roberto Benzi, ce célèbre chef d’orchestre dont la carrière a commencé précocement, est né de parents italiens le 12 décembre 1937 à Marseille où son père enseignait le solfège. Ses aptitudes musicales, en particulier « l’oreille absolue », se manifestent très tôt ; son père lui apprend le solfège dès l’âge de 3 ans et il travaille le piano à 4 ans. André Cluytens lui donne ses premières leçons de direction d’orchestre à Paris alors qu’il n’a pas encore 10 ans. En 1948, cet enfant prodige débute comme chef d’orchestre en France et poursuivra définitivement dans cette voie.

Le cinéma lui consacre deux films musicaux, tournés par Georges Lacombe : « Prélude à la Gloire » (1949) primé au Festival de Cannes en 1950 et « L’Appel du Destin » (1952) avec comme partenaire Jean Marais. Recueillant un immense succès à travers toute l’Europe, ces films sont en partie à l’origine de sa célébrité précoce et susciteront même des vocations musicales. Il est vrai que cet enfant qui dirige avec maestria un grand orchestre jouant les « Préludes » de Liszt est particulièrement émouvant dans « Prélude à la Gloire ».Roberto Benzi obtient le baccalauréat avec mention, puis fréquente la Faculté des Lettres (Sorbonne) et termine dans le privé des études d’analyse et d’écriture musicale.

En plus de 50 ans de carrière, il a dirigé les plus célèbres orchestres du monde : entre autres, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National et l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le London Philharmonic, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Symphonique de Prague, le Philharmonie de Leningrad, l’Orchestre d’État d’URSS,l’Orchestre d’Etat de Bavière, le Jérusalem Symphony Orchestra, le Tokyo Philharmonic, le Philadelphia Orchestra,et le Montreal Symphony.

Il a participé aux Festivals de Vienne, Prague, Saint-Petersbourg, Besançon, Aix-en-Provence, Montreux, Saratoga (USA)...Sa première direction lyrique , à Marseille en 1954, est " le Barbier de Séville » dont le rôle de Rosine est chanté par la célèbre soprano coloratura Mado Robin. Il a été engagé par de nombreux Théâtres d’Opéra : le Metropolitan Opera de New York, le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, le Théâtre National de Prague, l’Opéra de Sofia, le Grand Théâtre de Genève, le Teatro Verdi de Trieste,etc.En 1959/60, il est chargé de la Direction musicale de « Carmen »à l’Opéra de Paris lors de la première production de l’ouvrage sur cette scène.

A partir de 1960, il enregistre de nombreux disques pour le label Philips dont il sera artiste exclusif pendant 15 ans , puis également pour E.M.I., Forlane et Naxos. Comme chef permanent, il a été Directeur et fondateur de l’Orchestre Bordeaux-Aquitaine (1972-1987) ; Directeur musical et conseiller artistique de l’Orchestre Philharmonique d’Arnhem aux Pays-Bas (1989-1998) ; Surintendant artistique et chef de l’Orchestre National des Jeunes (NJO) aux Pays-Bas (1991-1995). Depuis 1973, il enseigne la Direction d’orchestre à l’occasion de Masterclasses (France, Suisse, Pays-Bas...). Il a publié des orchestrations chez divers éditeurs : Peters/Frankfurt, Salabert, Lemoine, Leduc et Billaudot.

Pour couronner sa brillante carrière, nationale et internationale, Roberto Benzi a été nommé Chevalier de la Légion d’Honneur, de l’Ordre National du Mérite, des Palmes Académiques et dans l’Ordre Royal hollandais du « Nederlandse Leeuw ».

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb