Balades

Le Musée national de la Marine de Rochefort

A Rochefort, si les touristes visitent surtout la Corderie royale et la réplique de l’Hermione, très beau voilier qui envoya le marquis de La Fayette sur le continent nord-américain lutter pour l’indépendance des futurs États-Unis d’Amérique contre la couronne d’Angleterre, le Musée national de la Marine est d’un grand intérêt sur un plan historique. Ce musée se trouve dans le superbe hôtel particulier de Cheusses, construit au XVII ème siècle.

Dans les différentes salles, on remarque des modèles des bâtiments de guerre construits à Rochefort entre le XVII ème et le début du XX ème siècle. En effet, l’arsenal a été fondé en 1666 par Colbert, qui organisa la nouvelle marine de guerre, composée de vaisseaux majestueux dotés d’une cinquantaine de canons. Les navires avaient de belles figures de proue en bois sculpté souvent doré, représentant une sirène ou un animal belliqueux comme le lion. On peut admirer des peintures évoquant la flotte du Ponant, des batailles navales comme celle du Détroit du Bosphore, ou des personnages célèbres,comme l’Empereur Napoléon III et l’Impératrice Eugénie, ou des officiers de marine. On trouve également des engins de guerre de l’arsenal, des souvenirs de marins Rochefortais et du bagne de Rochefort.

Ce musée illustre l’activité de l’arsenal et de la ville , décidée par Colbert, contrôleur des finances sous le règne de Louis XIV. Son parcours permanent est consacré pour l’essentiel à l’histoire de la construction navale de navires de guerre, en relation directe avec l’histoire de l’Arsenal de Rochefort. La construction des navires de guerre y est mise en valeur dans toutes ses dimensions : techniques (comment construire), politique (pour qui construire), militaire (pourquoi construire), sociale (vie de l’arsenal), urbaine (développement de l’arsenal), scientifiques (explorations) , économique (approvisionnements), plastiques (ornements des navires), philosophiques ou civiques (gloire, guerre, nation), et ouvrent également sur l’imaginaire des voyages au long cours.
Ces vaisseaux, pour l’essentiel, des longs voiliers à trois mats munis d’une coque en bois, sont remplacés , au début du XX ème siècle , par des navires à vapeur avec une coque en acier, ce qui signe le déclin et la fermeture de l’Arsenal de Rochefort en 1927.

Un étage du musée est consacré entièrement à Fort Boyard : pourquoi sa construction et l’inutilité de sa fonction défensive , une fois achevé ; les plans de son architecture...
Le fort Boyard est une fortification située entre l’île d’Aix , l’île d’Oléron et le pertuis d’Antioche.
Si la construction d’un dispositif défensif sur la « Longe de Boyard » fut envisagée dès le XVII ème siècle, le projet ne fut concrétisé que dans le courant du XIX ème siècle. Édifié afin de protéger la rade, l’embouchure de la Charente,le port et surtout le grand arsenal de Rochefort des assauts de la marine anglaise, il est transformé en prison quelques années à peine après son achèvement. L’édifice est , dorénavant, essentiellement connu pour le jeu télévisé du même nom tourné sur place depuis 1990.On peut voir dans le musée des objets ayant été utilisés dans le jeu , en particulier des boyards. Ce jeu télévisé est maintenant connu dans le monde entier, de nombreux pays ayant enregistré des émissions-jeux à Fort Boyard.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb