Poésies

La Veuve

La liste des regrets et des torts pour une période glaciale,
On la fera,et refera, chauffés par le feu de la Mort,
Noyés dans les larmes à chaque saison.
Mais il se doit de l’enterrer sans habits noirs,
Et salue les corbeaux, qui,sur le Styx,
Ternissent les halos.
Dans cette souffrance,
Il suit les pas des femmes en bas,
Qui déposent sans sourire,
- Vastes prêtresses dépossédées-
Des oriflammes sur la stèle et les prières à la vie de tzigane.
Comme elle voulait tant secourir l’âme jusque dans ses abîmes,
L’occasion lui fût donnée,
De cueillir prestement,
Par delà le cortège,
Une immortelle envie.
Sa robe en cloche accrochée au roc,basculait et allait se briser sous le vent qui soufflait.
Elles s’aimèrent sur le champ , et l’autre prit sa paume pour maison.
Par la magie de l’alchimie, la sève se mêla au sang,
Et elles devinrent toutes deux,devant Dieu,
Les Immortelles aux blanches mains des prisons.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. www.ReferencementGratuit.com