nouvelles

La révolte des violets

Le violet, quelle belle couleur. Nous la connaissons bien, nous les médocains. Elle reflète une certaine noblesse, vous verrez, vous observerez que le violet de nos contrées est d’une classe impériale. Nos lie de vin, nos assemblages parfaits, nos couleurs arborées jusque sur nos drapeaux et même nos présidents, ou nos panneaux de châteaux. M’enfin voyons … vous savez ce que c’est que d’être violé ? Vous les nobles et votre droit de cuissage. Vous les sangs bleus que j’ai sur les cuisses, les bras … Vous qui osez humilier bafouer. Vous qui employez des travailleurs déplacés que vous sous-payez, sans être dénoncés. C’est vous qui êtes déplacés, et le mot est faible ! Et vous pensez que ça va nous faire pleurer ? Nous les violets, nous les vrais violets. Nous qui semblons mauve ou mauvés, mais ça c’est pour les pauvres. Eh bien les pauvres mauves sont plus sauvages que vous ne croyez. Nous ne pleurerons pas. Vous les nobles ne méritez pas la pendaison, vous auriez encore une érection, espèces de cons ! Nous vous dénoncerons. Alors ne nous approchez plus, ne nous touchez plus, nous ne sommes plus émus de vos couleurs corrompues.

Maya Dauré

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb