Poésies

LA ROSE SUR LE CHEMIN

Ce poème ne fut écrit que pour toi
Car j’aimais ta peau, je n’aimais que toi.
Si mon cœur saignait à chaque fois
Ce fut du fait que tu étais en moi.

Tu étais une rose dans mon jardin.
Mais tes épines perforèrent mon cœur et mes mains
Tu avais poussé sur mon chemin.
Pour moi, tu représentais la fleur du destin.

Tu ne fus pas une fleur faite pour un roi,
Tu étais juste une fleur faite pour moi.
Tu étais la plus belle fleur à mes yeux
Cela faisait parler les envieux.

Dés que je te serrais fort dans mes bras,
Que tes baisers m’emplissaient de joie
Il ne restait plus que moi pour toi.
Il n’y avait plus que toi pour moi.

Le « Qu’en dira t-on » des gens méchants
Ouvrait en moi de grandes blessures
Car tes épines en me transperçant
Laissaient en moi une grande déchirure.

Sur le chemin de l’amour tu t-es étiolée.
En un seul jour tu as fané.
Comme si tu n’avais point existé.
Comme si toi-même, tu t’autodétruisais.

Jean-Luc Pageon

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb