Poésies

Train Fantôme

Elle s’attend tous les soirs
Mais tous les soirs elle n’est pas là
Elle Attend quand même,
Parce qu’elle préfère attendre, tout de même.

Derrière l’attente, il y a l’attente, mais derrière encore...
Qui sait ce qu’il y a ?

Elle non plus ne le sait pas,
C’est pour ça qu’elle attend.

Tous les soirs,
Le train de la solitude s’arrête en gare
Et elle, sur le quai, les yeux éteints
les bras ballants le long du corps,
Oubliée comme un bagage inutile...
Elle n’a plus qu’à monter.

La nuit est déjà tombée, depuis longtemps...
C’est le seul train qui se présente,
Toujours le même ;
Elle embarque.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb