Poésies

Les yeux dans les cieux

Mes yeux se perdent dans les cieux
Et je me noie dans les étoiles,
Je me sens pleinement heureux
L’infini reste mon idéal.

Je me perd dans tes yeux
Et je t’ai peint sur une toile,
Un jour, je me perdrai dans les cieux
Mais toi, es-tu une femme fatale ?

Je connais une étoile au firmament
Elle brille, c’est le cœur de ma maman,
Elle clignote et bat doucement,
Alors, j’agite mes bras et je lui répond.

Il est bien sûr de tendres yeux
Au fond desquels j’aimerai me perdre,
Alors heureux ou malheureux,
Fille du Liban, je m’endors sous ce cèdre.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb