Philosophie, Spiritualité, psychanalyse

Cycle de conférences « gesticulées ? » 2017

Sur le premier trimestre 2017 je vais proposer un cycle de six conférences dont voici les thèmes et le cadre général. C’est un petit avant goût avant de mettre en place les événements pour chacune d’entre elles....

Cycle de conférences « gesticulées ? » 2017

Dans le cadre de la transmission des savoirs, des ressentis, de ce que nous avons appris de la vie au travers de notre vie, l’association vous propose d’ouvrir une année de partage au travers six conférences traitant de sujets divers et variés mais étant tous reliés par une expérience personnelle issue soit de la vie personnelle, soit de la vie professionnelle.
« Il ne s’agit pas de me raconter, mais de témoigner de ce que j’ai compris. »
Le témoignage semble être une forme de transmission et de raccordement aux autres. Loin des chercheurs de vérités absolues, le témoignage permet de partager un point de vue, ou pas d’ailleurs ! Au moins a-t-il l’avantage d’être une fenêtre, un regard posé sur le monde à partir d’un point de vue particulier qui cherche à s’extraire de lui-même pour aller vers les autres.
Loin des théories universitaires et des mises en scènes théâtrales, le témoignage permet de mettre dehors la voix du dedans, de lui donner écho pour consolider le sens. Cet exercice de style est ouvert à tous car le plus important est le mélange des styles, des savoirs, des points de vue… Ce mélange est un pas de plus vers notre humanité avec toutes ses dimensions. Accueillir l’autre dans ce qu’il a de plus sensible au travers de son récit permet parfois d’éclairer en soi ce qui était mal dit, confus voire en gestation…

Et si nous prenions le grand large pour une soirée, pour aérer nos neurones, pour se dégourdir l’émotionnel et partager du vivant ?

24 Janvier LES ÉMOTIONS

Les émotions sont un vecteur important dans notre relation au monde environnant. Pourtant nous n’avons de cesse d’entretenir avec elles une relation étrange. Tantôt refoulées, tantôt submergeantes, parfois explorées, parfois signifiantes, souvent silencieuses elles sont pourtant toujours présentes. Leur omniprésence est-elle un frein ou bien une aubaine à saisir ? Si la réponse n’est pas catégorique, tout du moins, pouvons-nous nous permettre d’aller à la rencontre de ce monde émotionnel qui n’est pas si simple ?

22 février FUSION - CONFUSION

Nos histoires d’amour ! Que d’aventures ! Que de jolies promesses ! Que de projets ! Que de transports amoureux ! Que de belles paroles !
Nous avons tous connus une amour fusionnelle avec un chéri ou bien une chérie. Force est de constater qu’avec le temps, cette fusion s’estompe, sauf pour quelques épargnés, et qu’alors, une autre phase amoureuse se met en place. Cette dernière pouvant aller de la continuation du couple sous une autre forme à la séparation.
Et si la période de fusion était une période de grâce capable d’ensemencer l’avenir ? À condition de savoir y regarder de plus prés ! C’est ce que nous allons tenter d’explorer tout au long de cette conférence.

22 mars LE PATRIARCAT

Le patriarcat a structuré des formes relationnelles communautaires tout autour de la planète. Tantôt utile, tantôt contraignant, parfois novateur, parfois ravageur, le patriarcat est à l’image d’une pièce ayant son côté pile et son côté face. Aujourd’hui émergent d’autres formes de relations permettant d’autres formes de sociétés. L’individualité et la collectivité percutent des règles d’organisations ancestrales. Sont-elles des formes adolescentes qui s’opposent à l’ancien ou sont-elles des propositions matures qui s’inscrivent dans une lignée évolutive ?

19 avril LE MANQUE

Par un jeu de rebonds, le manque nous renvoie entre autres au désir, à la désunion, la peur de manquer, la honte et la culpabilité. Ceci nous amène à imaginer une suite d’obligations nécessaires à son comblement. Le conditionnement que représente ces obligations nous fait cheminer vers la répression, la suppression et la dépression et bien d’autres espaces de notre psychisme qui œuvrent à notre dévalorisation. Comme on peut le constater, le manque ne fonctionne pas tout seul. Il est en lien avec d’autres aspects contraignants et insatisfaisants qui agissent tels des alliés.
Et si nous faisions un petit tour d’horizon non exhaustif du manque ?

24 mai LES RITES D’INITIATIONS

Le disciple est celui qui est éduqué à lire les événements de la vie pour apprendre de lui-même. La vie et ses épreuves sont alors transformées en jubilation permettant de se dire sa grandeur, sa puissance, sa générosité, sa fierté, son honneur. L’intelligence du disciple réside principalement dans sa capacité à tisser des liens faisant sens pour lui et peut-être pour les autres. Les rites d’initiations sont autant de passages assurant l’épanouissement de celui qui s’y soumet. Fier de quitter hier pour entrer dans un devenir plein de promesses, le disciple vit dans le présent de l’initiation une transformation profonde.
Mais aujourd’hui, que reste-t-il des rites d’initiations ? Oserons-nous explorer notre temps et son façonnage pour redonner du sens à notre humanité ?

14 juin UNE VIE HÉROÏQUE

Le héros est un personnage hors du commun. Mi-dieu, mi-homme, le héros parcours la mythologie, les contes et légendes pour nous transmettre des leçons de vie. Il fait face à des situations que la communauté humaine n’arrive pas à résoudre et par sa force et sa sagesse il ramène l’harmonie sans pouvoir en profiter, car la communauté craint l’homme différent et le rejette. Alors à quoi sert d’avoir une vie héroïque ?
Nous allons explorer au travers de la vie d’Hercule, héros emblématique s’il en est, quelle est l’originalité d’une vie héroïque.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb