Où sortir à Bordeaux et ailleurs ?

Jean-Pierre Marladot expose cet été au Château Carbonnieux

C’est dans la salle des bénédictins du Château Carbonnieux que cet été et pour quelques jours encore, a lieu une exposition autour des aquarelles de Jean-Pierre Marladot. Cette exposition célèbre le lien d’amitié entre l’artiste et la Famille Perrin propriétaire du Château. Elle met en valeur une nouvelle série, les familles d’objets.

L’artiste propose une série de tableaux qui aborde ses thèmes de prédilection donnant âme aux étoffes. Ses merveilleuses aquarelles de mappemondes incitent le visiteur au rêve et aux voyages. L’artiste nous fait partager ses promenades bordelaises avec de somptueuses aquarelles proches d’un hyperréalisme à la touche Marladot à la fois sensuelle et tendre qui dévoile sa virtuosité. A noter, pour les amateurs d’aquarelles, un petit bijou dans cette très belle exposition, l’œuvre intitulée « dimanche après-midi » éblouissante de simplicité où l’artiste frôle la limite entre figuration et abstraction.

Mais comment ne pas faire référence au lieu d’accueil de cette exposition, le « Château Carbonnieux » étant parmi les plus anciens Châteaux du Bordelais, une visite s’y impose ; notre guide Émilien nous fait voyager dans le temps et dans les différents lieux du Château avec une extrême légèreté, des origines où l’on apprend que le nom de Carbonnieux viendrait d’une famille « Carbonius » ayant défriché et mis en culture des terres situées à Léognan au début du XIIIème siècle (1234), jusqu’à nos jours où la Famille Perrin devient propriétaire du Château en 1956.

Il est à noter que le Château recèle une collection remarquable composée d’une dizaine de vieilles voitures toutes acquises par la famille Perrin dont la plus ancienne est une Phaéton 3 chevaux de 1904.

Petite anecdote :

Au XVIII ème siècle, les moines bénédictins réussirent à introduire les vins blancs de Carbonnieux, limpides et peu colorés, dans le palais du Sultan Ottoman sous le nom d’« Eau minérale de Carbonnieux ».

On y apprend aussi que Thomas Jefferson futur président des États-Unis, qui fut grand amateur de vin, entreprit un voyage en France pour découvrir les vignobles du pays. A Bordeaux il sélectionna quelques propriétés renommées et son carnet de voyage révèle qu’il se rendit en personne à Carbonnieux pour déguster ce « Vin des Odalisques », comme l’on disait en ce temps-là outre-Atlantique. Thomas Jefferson marqua également son passage en faisant planter un noyer d’Amérique (pacanier) dans le parc du château. Cet arbre debout depuis plus de deux siècles trône encore aujourd’hui au-dessus de la cour intérieure.

Enfin, la visite se termine par une dégustation des grands crus classés en rouge et en blanc dont l’excellence nous ramène au grand terroir Pessac Léognan et à huit siècles de savoir faire.

Pour en savoir davantage sur une histoire riche de huit siècles, nous vous conseillons la visite du Château ; elle est agréable, divertissante, pleine de charme et de découvertes, dans un terroir où le vignoble prend toute sa signification.

Jean-Luc Pageon

Château Carbonnieux
Chemin de Peyssardet
33850 Léognan - FRANCE
Standart/Visite : +33 (0)5 57 96 56 20
Expédition : +33 (0)5 57 96 56 21
Fax : +33 (0)5 57 96 59 19
info@chateau-carbonnieux.fr

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb