Concert/Musique

XIVe Festival International de Musique Classique

Le 19 juillet a été donné en plein air à 21 h au Château d’ Yquem un concert du Quatuor Modigliani (quatuor à cordes) accompagné par Marc Laforet au piano.
Le quatuor Modigliani a joué le Quatuor à cordes n°2, opus 41 de Schumann, et le Quatuor à cordes n°12 , opus 96 « Américain » de Dvorak . Accompagné de Marc Laforet au piano, il a joué également le Quintette pour piano et cordes opus 44 de Schumann.
Pour ses quatuors à cordes , Schumann ne prend pas appui sur les derniers quatuors de Beethoven, mais sur ses quatuors intermédiaires, ainsi que sur ceux de Haydn et Mendelssohn. Son Quatuor n°2 est de structure classique, avec, dans la forme sonate, l’introduction d’éléments de développement dans l’exposition et une réexposition abrégée . L’influence du Trio en mi bémol D.929 est sensible dans le Quintette pour piano et cordes en mi bémol, tout particulièrement dans le mouvement lent.

Ce concert de musique romantique et contemporaine a été précédé à 20 h d’une dégustation de vins de Sauternes .

Le Château d’Yquem est un domaine viticole dans le vignoble bordelais, produisant un vin liquoreux . Il s’agit du seul sauternes classé premier cru supérieur. Il est considéré comme le meilleur vin liquoreux qui soit. Le domaine couvre 133 hectares dont 113 hectares de vignobles.
Une première forteresse existe au XIIe siècle, car l’emplacement domine la vallée du Ciron. En 1453, le Bordelais , jusque là propriété des ducs d’Aquitaine, aussi rois d’Angleterre, passe dans le domaine royal sous le roi Charles VII. En 1593, Jacques Sauvage , un notable local , devient tenancier à Yquem et y fait reconstruire le château. Son descendant Léon de Sauvage d’Yquem est anobli par le rachat du fief le 16 juillet 1711.
Les bâtiments actuels du Château d’Yquem datent des XVIe et XVIIe siècles et forment un quadrilatère autour d’une vaste cour ; le château a été classé monument historique en 2003 pour ses décors et peintures (fresques de la chapelle , cheminées et fresques de corps de logis principal).

Le 6 juin 1785, la dernière héritière de la famille de Sauvage d’Yquem, Françoise , Joséphine, épouse Louis, Amédée, comte de Lur Saluces, colonel d’un régiment de cavalerie, issu d’une famille de noblesse d’épée. Le comte meurt le 31 octobre 1788 à Paris , des suites d’une chute de cheval, laissant le domaine à sa veuve. C’est sous la gestion de cette dernière , que la renommée du vin d’Yquem se développe.
Au XVIIIe siècle, les vins produits autour de Sauternes sont exportés aux Etats-Unis grâce à Thomas Jefferson, ambassadeur des Etats-Unis auprès de Louis XVI.
Bertrand de Lur Saluces, (1888-1968) a dirigé le Château d’Yquem et a participé, à partir des années 1920, à la renaissance du château de Fargues. Le marquis de Lur Saluces est surtout célèbre pour ses nombreuses activités syndicales et corporatives , pour la défense et la promotion du vin de France.
Célibataire et sans descendant, il choisit peu avant sa mort son neveu Alexandre de Lur Saluce pour lui succéder à la tête des domaines Lur Saluces.
En 1996, le Château d’Yquem est l’objet d’une prise de participation du groupe LVMH-Moët Hennessy Louis Vuitton, réussissant à acheter d’abord 38% , puis la majorité des actions à partir de 1999 ( malgré une indivision entre Alexandre et son frère Eugène), actuellement à hauteur de 64%.
En mai 2004, la gestion est donc confiée à Pierre Lurton ( qui s’occupe aussi de Cheval Blanc en saint-émilion).

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb