Concert/Musique

XIVe Festival international de musique classique

Les grands crus musicaux


Ce 14e Festival international de musique classique a lieu dans huit châteaux girondins de grands crus. Du 11 au 28 juillet 2016, une quinzaine de musiciens ou groupes sont engagés dans ces concerts.

Le 11 juillet s’est déroulé au Château Smith Haut Lafitte (Martillac) un concert de Pascal Amoyal, pianiste de renom. Dans ce concert, Pascal Amoyal a joué des œuvres de Chopin, en particulier la Polonaise opus 26 n°1 et la Polonaise opus 53 dite héroïque, et des œuvres de Liszt , « En rêve » (Nocturne), « Le chant du berceau », et la « Légende de Saint-François de Paule marchant sur les flots ». Le cadre de ce concert était magnifique. En effet, le Château Smith Haut Lafitte est niché au cœur d’un vignoble de 67 hectares.
Dès 1365, la maison noble du Bosq avait choisi ce terroir pour exploiter un vignoble. Puis au XVIIIe siècle, l’Ecossais George Smith acheta le domaine , lui accola son nom, bâtit la Chartreuse et exporta vers l’Angleterre sur ses vaisseaux , les barriques déjà renommées.
En 1842, M. Duffour-Dubergier, maire de Bordeaux mais aussi viticulteur passionné, hérita de sa mère le Château Smith Haut Lafitte et en fit un grand cru.
Au début du XXe siècle, la Maison Louis Edenauer se rendit compte de l’exceptionnelle qualité de ce vin et en assura la diffusion , pour finir en 1958 par acheter la propriété. Depuis cette époque, d’importants investissements ont été effectués , notamment la construction d’un superbe chai souterrain qui permet d’élever en même temps plus de 1000 barriques.

Le 12 juillet, dans le même château, un duo de musiciens, Henri Demarquette au violoncelle et Thomas Enhco au piano ont joué la sonate n° 1 opus 38 de Brahms, la sonate n°1 BWV 1027 de Bach, des œuvres de Bartok, Six danses populaires roumaines, la Danse du bâton, la Danse du châle, « Sur place », la « Danse de Bucsum », la « Polka roumaine », la « Danse rapide », une œuvre de Fauré, « Après un rêve », un traditionnel Macédonien : « Balkanski Cocek », et enfin, des œuvres d’Enhco : « You’re just a ghost », « La fenêtre et la pluie », « Sand creek song », « Je voulais te dire ».

Le 13 juillet a eu lieu au Château Angélus (Saint-Emilion) un concert donné par un duo de musiciens , Renaud Capuçon , violoniste renommé et Marc Laforêt, pianiste. Les duettistes ont joué la sonate n°4 BWV 1017 de Bach, les sonates K 304 et K 379 de Mozart et la sonate n°7 , opus 30 n°2 de Beethoven.
Le Château Angélus est un domaine viticole de 39 hectares situé à Saint-Emilion. En AOC Saint-Emilion grand cru, il est classé premier grand cru classé A dans le classement de 2012 des vins de Saint-Emilion. Le domaine doit son nom à la situation du vignoble d’où les vignerons pouvaient entendre sonner les clochers de l’Angélus des trois églises environnantes, la chapelle de Mazerot , l’église de Saint-Martin de Mazerot et celle de Saint-Emilion.
Propriété de la famille Bouard de Laforest depuis la fin du XVIIIe siècle , le domaine s’est peu à peu agrandi et a atteint une grande notoriété. En 1909, le comte Maurice de Bouard de Laforest , alors propriétaire d’un domaine adjacent , hérite d’une de ses tantes du Château Mazerat et, en 1929 , il a acquis le Clos de l’Angélus , un vignoble adjacent.
En 1985, son petit-fils Hubert de Bouard de Laforest, alors jeune œnologue, reprend l’exploitation familiale et y applique de nouvelles techniques, jusque là inédites parmi les grands domaines bordelais .
En 1996, le Château Angélus accède au rang de premier grand cru classé B, puis au rang de premier grand cru classé A en 2012. L’Œnologue -conseil Michel Rolland participe au renouveau du domaine qui le consulte dès le début des années 1980.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb