Concert/Musique

CONCERT MUSIQUE SACRÉE DVORAK VENDREDI 27 MAI 2016

CONCERT MUSIQUE SACRÉE DVORAK VENDREDI 27 MAI 2016
Entrée dans le premier mouvement du Stabat Mater de Dvořák : tout est dit. Les voix s’élèvent, disent la plainte à l’âme dissonante, drame d’une vie et douleur d’un père qui le fera connaître sur la scène mondiale : entre 1875 et 1877, Dvořák voit successivement disparaître ses trois enfants en bas âge. L’émotion, perceptible, mouvante, se contient, mélange d’intimité et de détresse, de profondeur et de résignation ; douceur exsangue et fragilité à fleur d’orchestre, la mort et la foi ne sont jamais loin, nous font passer d’un deuil personnel à des accents plus universels proches de la contemplation..
Et pour dire ce drame, le moule du Stabat Mater, poème religieux du XIIIème, dont l’attribution revient vraisemblablement à Jacopo da Todi, poème hissé ici à l’orchestre comme un dialogue ininterrompu de voix solistes, de chœur et de partition instrumentale. L’ensemble, décliné en 10 mouvements épouse un phrasé ample et puissant passant d’un lamento largement expressif et déclamatoire bientôt mu en berceuse, à des passages plus fortissimo et plus heurtés, traduction d’une douleur apaisée et sublime.
Eja Mater fons amoris
Me sentire vim doloris
Fac ut tecum lugeam1
Au plateau, le Chœur Opus 33, le Figuralchor de Stuttgart et l’Ensemble orchestral sous la direction de Brigitte Coussirat et d’Alexander Burda avec comme solistes Yeon-ja Yung, Françoise Mondet, Olivier Bekretaoui, Jean-Pascal Introvigne.
Le concert se tiendra vendredi 27 Mai 2016 à 20h30 à l’église Notre-Dame de Bordeaux (1 rue Mably).
Tarifs : 20€-10€-Gratuit pour les moins de 18 ans-Prévente 18€
Contact : 05 56 98 12 37 - 07 88 10 85 02

1 toi, Mère fontaine (source) d’amour
Fais-moi ressentir la force de ta douleur !
Laisse-moi prendre part à ton deuil.

Commentaires

Un referencement gratuit sur Google. Site référencé par Aquitaweb